Samira Mered

Auteure

 

Elle est passionnée par tout ce qui touche

à l'Art.
Elle a une préférence pour le théâtre et la comédie.

En 1992, elle apparaît pour la première fois dans Août de

Henri Herré, aux côtés de Jean-Claude Brialy et Anouk Grinberg.
Elle écrit sa première chanson en 1996, à cœur perdu. Gérard Gagnon assure la composition de la musique.
Après avoir suivie des cours de théâtre au collège et au lycée, Samira décide d'aller plus loin.
En 1997 elle intègre le cours d'Isabelle Rattier. "la femme qui

va la propulser en avant" avec un rôle dans le film d'Aziz Kabouche : Lettre d'Algérie en 2002.
A la suite de ce beau projet, de cette belle rencontre avec Isabelle et de plusieurs apparitions sur différentes scènes, dans différentes pièces, elle décide de rejoindre une école de théâtre.
C'est en 2005 que Samira rejoint l'école de théâtre Un Pied en Coulisses à Marseille.
Elle papillonne alors entre les genres : Veillée funèbre, musée haut musée bas, le songe d'une nuit
d'été...
En 2010 Samira s'investit dans l'écriture aux côtés de Gérard Rocher.

Deux extrait de chanson à l'écoute :

Inévitable

Au bout de la rue d'Alger